mardi 25 octobre 2011

Insultes spécistes

Qu'on ne veuille pas traiter les gens d'"enculé" de "PD" de "pute", ça la plupart des gens peuvent comprendre. Mais quand on ne veut pas non plus les traiter de "porcs" de "chameaux" de "grosse vache", parce que c'est pas sympa pour les animaux, là ça se complique un peu!



PS: Ce dessin n'est pas contre ton dessin sur la corrida, Labradange, j'adore ce que tu fais!

10 commentaires:

Hypathie a dit…

Moi aussi, les insultes spécistes me mettent très mal à l'aise, sans doute parce que femme, je fais partie des insultées et que les insultes sexistes contre les femmes très souvent consistent à nous animaliser (truie, chienne, vache...) ; je ne supporte pas les comparaisons non plus : chimpanzé pour un homme comme dans l'affaire DSK par ex, les chimpanzés n'ont pas démérité ; les animaux aussi stupides et féroces soient-ils (selon l'admirable, intelligente, admirable espèce humaine... c'est nous qui le prétendons en tous cas !) n'ont pas fait Auschwitz, eux. Aussi notre prétendu humanisme devrait nous avoir appris l'humilité.

ARDA a dit…

je passais par la juste pour te souhaiter un bon Samain. Biz

veggie poulette a dit…

Merci! D'ailleurs j'ai illustré ce sujet d'actualité brûlante... Bon Samain à tous!

Labradange a dit…

bon ca va alors si tu adores =) Bisous

veggie poulette a dit…

Oui mais j'attends avec impatience un nouveau dessin!

Labradange a dit…

j'y travaille

Histoires de Bêtes a dit…

J'ai horreur des insultes, d'autant plus quand elles sont spécistes... Et à mon grand malheur, j'en entend une sacrée dose à la journée avec le lycée !

veggie poulette a dit…

Ah oui le lycée... Mais hélas partout ailleurs aussi!

Diglew a dit…

Je ne sais plus en quoi croire dans le monde dans lequel on vit. Aujourd'hui tout est très confus. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre que pas tout le monde, enfin, que beaucoup si pas la majorité des gens ne pensaient pas comme moi. Au niveau politique, au niveau philosophique, etc.
Je suis toujours végétalienne mais personne comprend, tout le monde dit la même chose. Les gens ne sont pas assez ouverts et se limitent aux fausses idées reçues.
"Mais une vache n'a pas de sentiments! C'est pas comme un chien, il y a pas de comparaison!",
"Tu manges un croissant mais dans le croissant il y a peut etre du beurre issu de graisse de porc.. et tu te dis végétarienne?"
"T'aimes pas la viande? T'en as tellement mangé qu'elle te dégoute?"
"J'aime trop la viande"
" C'est que des bêtes de toute manière .. il y en aura d'autres"
"Ma grand mère ne savait pas quoi faire avec tous les chiots alors elle les a noyés sauf les plus beaux"
"T'es végérarienne? (A ce moment là, je ne dis pas direct que je suis végétaLienne) hahahahah c'est crooo mignooon pour les petits animaux hahaha"

Finalement, ce n'est pas que les gens ne pensent pas comme moi, mais bien qu'ils ne pensent pas tout court.

Ca ma fait peur, car personne me comprend. Ca ne choque plus personne, c'est devenu tellement normal. C'est peut être moi qui suis étrange, c'est peut être moi qui suis trop sensible. Ce soir, j'ai vraiment mal. Car ça fait des mois que ça dure.. et toujours personne qui comprend.

veggie poulette a dit…

Mais si, beaucoup de gens comprennent! Mais peut-être pas dans ton entourage...

Ce n'est pas facile, c'est sûr, de vivre dans un monde spéciste ou aimer les animaux= sensiblerie = faiblesse. La cruauté et l'indifférence ne DEVRAIT pas être la norme dans un monde qui se dit civilisé, mais ce monde en question a existé et prospéré par l'exploitation des autres humains et des animaux, c'est un fait et c'est aussi pour cela qu'il est si difficile de faire changer les mentalités.

Si tu as besoin d'être écouté et de trouver des gens qui te comprennent, n'hésite pas à aller sur des forums de discussion, ou a participer à des manifs en faveur des animaux (je vois que tu es de Belgique, Coalition Anti Vivisection est active aussi là-bas, et il y a certainement d'autres assos). C'est très courageux d'être végétalienne toute seule au milieu de tous ces gens qui critiquent (alors que c'est nous qui pourrions les critiquer pour tout le mal qu'ils font!).