mardi 25 janvier 2011

Cherchez pas, c'est pas drôle








Voilà on peut pas toujours être pouet pouet dans la vie, surtout quand on voit ça et qu'on peut rien faire et que tout le monde s'en fout...
On nous parle tout le temps de comment on fait pour aller au resto ou acheter des chaussures, alors que la véritable détresse du vegan elle est là...

23 commentaires:

Anonyme a dit…

Quelqu'un pourrait me dire c'est quoi ces pointes-là? Ça ne fait pas longtemps que je suis en France et je ne les jamais vu. Par contre, à date j'ai vu deux pigeons uni-patte, quelque chose que je n'ai jamais vu ailleurs...je me demande si c'est à cause de ces pointes-là. Merci!

veggie poulette a dit…

Ce sont des pics anti-pigeon, si on fait attention il y en a souvent sur les rebords des bâtiments, là où les oiseaux normalement se posent...
http://www.aura-ducey.com/images/pic-anti-pigeon.jpg
(remarquez qu'ils disent que ça ne blesse pas les oiseaux... bandes de menteurs!)
On en trouve partout et pas qu'en France. Ils font partis des responsables de certaines blessures aux pattes, mais ne sont pas les seuls, les pigeons se blessent aux pattes pour des tas de raisons malheureusement.

Hypathie a dit…

Le spécisme anti-pigeons dans les villes, c'est dingue ! Mais à part souiller les monuments (pas plus que l'espèce humaine qui laisse traîner ses ordures et ses friches partout !) comment expliquer une telle hargne ? C'est incompréhensible. Ils font le charme des villes, Venise entre autres...

veggie poulette a dit…

Ben oui, mon père les surnomme les "rats volants" et c'est exactement ça: ils y a des espèces avec qui l'humain est OBLIGE de cohabiter au lieu de pouvoir les soumettre et les exploiter, et ça l'emmerde. Après je dis pas, c'est pas facile, moi qui ai la phobie des cafards, vivre à Marseille c'était dur... Mais tant qu'à faire l'humain choisit toujours la solution la plus cruelle. Par exemple pour les pigeons, il y a aussi les caissons à vide d'air, où le pigeon meurt vraiment dans d'atroces souffrances...

Mlle Pigut a dit…

Mais pourquoi tant de haine?... ce dessin si réaliste me fend le coeur...

veggie poulette a dit…

Oui désolé pour cette note pas amusante du tout mais j'étais si triste de voir une telle chose...

amaeta a dit…

Bravo pour tes dessins Véggie et comme tu l'as souligné la veritable detresse d'un vegan c'est pas de se chercher sa nourriture (c'est tellement facile du reste)mais bien de constater qu'on est pas encore assez nombreux!

veggie poulette a dit…

Merci!

HAPHAZARD a dit…

C'est vraiment dégueulasse et horrible quand on y pense !

Dune a dit…

Ne suis pas végan comme tu le sais veggie ! Mais suis horrifiée du même sort chez moi sur les goélands !! Si tous ces oiseaux sont là c'est que les hommes ont développé dans leur environnement plus ou moins urbanisé, des milieux "artificiels" qu'ils se sont approriés alors c'est pas faux que parfois cela frôle à l'envahissement mais bon cette méthode que tu décris est des + cruelles!

veggie poulette a dit…

N'est-ce pas? Mais l'autre question est: qui envahi qui?...

Johana a dit…

J'aime ton post à la folie, même si je ressens cette blessure à la patte comme une fissure au coeur. Ma mère se moquait de moi petite, me disait : "mais tu ne peux pas aimer les pigeons, ils sont sales !!" ; c'est quelque chose que j'ai entendu des centaines de fois depuis, et je n'ose même pas parler du jour où j'ai voulu en amener un dans l'association parisienne qui s'occupe, tant que faire se peut, de les recueillir... 3Ils sont si saaaaaaales, ils ne servent à rien, ils polluent Paris". Ce sont les pigeons qui polluent Paris ? Ce ne serait pas plutôt ce que nous faisons NOUS, humais ? Les pigeons ont bon dos !

veggie poulette a dit…

Merci! Tu as bien raison,oui, les pigeons se nourrissent de ce qu'on laisse par terre, on a tous vu au moins une fois je pense un pigeon manger un truc infâme... Et qui avait laissé ce truc par terre? Un pigeon? Et non!

hébé a dit…

Les pigeons ont toujours été les proies faciles des municipalités.
Et pourquoi on dit: t'es un vrai pigeon? c'est bien parce qu'ils sont faciles à piéger.
Le pire c'est que les gens savent et ne font pas grand chose: l'indifférence à la souffrance nous emportera tous.

Là, je t'envoie sur le livre d'un photographe qui a exploré les animaux des villes, surtout les nuits. Et c'est assez surprenant de savoir qu'on peut rencontrer un renard, un blaireau, un castor (à Lyon surtout)...
Je vais finir par devenir une nocturne, ne serait-ce que pour aller à leur rencontre.

http://www.tsr.ch/info/2749362-le-safari-urbain-de-laurent-geslin.html

Anonyme a dit…

Je viens de comprendre pourquoi les pigeons parisiens ont toujours des blessures aux pattes... Je vais pouvoir l'expliquer à mon copain, il se posait aussi la question... C'est vraiment dégueulasse...

veggie poulette a dit…

Oui c'est vrai c'est moche... Le pigeons subissent également les pièges à colle et autres saloperies...

Mlle Poubelle a dit…

C'est surtout le drame du spécisme .. Encore et toujours. Ce sont des rats volants .. Mais les rats c'est choupi !

veggie poulette a dit…

Tout à fait!

Ingrid a dit…

Les pigeons mutilés des pattes le sont surtout à cause des fils (cheveux, fils des poubelles...) qui trainent dans les rues. Ils passent leurs journées à chercher des graines sur les trottoirs (ce sont des granivores et malheureusement ils n'ont pas le régime alimentaire adapté dans nos villes !) Et comme ils n'ont pas de bec coupant, ils ne peuvent retirer les fils qui s'enroulent autour de leurs pattes. Ils se serrent de plus en plus, ça gangrène et ils perdent des membres.
Heureusement, vous pouvez les aider en ramassant les fils des poubelles et en leur retirant les fils des pattes : http://lapalomatriste.org/index.php?option=com_content&view=article&id=122:porter-secours-a-un-pigeon-aux-pattes-mutilees-par-des-fils&catid=40:conseils&Itemid=58

Pour ce qui est des pics, ils peuvent très bien être remplacés par des fils tendus. C'est moins barbares et ils ne peuvent s'y empaler dessus :(

Les pigeons des villes sont des descendants de pigeons domestiques abandonnés, notamment à la révolution française, quand les nobles ont perdu leurs pigeonniers (exploités pour les fientes > engrais, oeufs et chairs). Mais actuellement, il y a toujours les colombophiles qui deviennent allergiques et les abandonnent. C'est pour ça que les pigeons, oiseaux des falaises, viennent en ville. Ils retrouvent leur "habitat naturel" avec les immeubles et surtout de la "nourriture" (pas du tout adaptée à leur régime alimentaire). Le pb de la domestication...

Aujourd'hui, il y a des solutions à la surpopulation. La première, je dirai que ce serait de la propreté de la part des humains. Mais celle qui est réalisable est les pigeonniers contraceptifs.

Johana, ton asso parisienne a bien changé depuis la mort de sa fondatrice. Perso, j'y ai fait du bénévolat et c'est un véritable mourroir :(

Enfin, tout ça pour dire que je remercie tous ceux qui protègent les pigeons si mal aimé ! Alors que l'on s'en ai bien servi... sans parler des pigeons voyageurs héros de guerre !

Si vous trouvez un pigeon en détresse, un jeune tombé du nid, un blessé, vous trouverez des conseils sur le site de l'association Lapalomatriste, dans laquelle je suis secrétaire et webmaster : http://lapalomatriste.org/
C'est aussi un refuge qui héberge actuellement plus de 800 pigeons.

veggie poulette a dit…

Merci beaucoup pour tous ces conseils et informations!
En revanche, j'ai déjà croisé un pigeon avec un truc accroché à sa patte et perso impossible de l'attraper pour lui enlever...

Ingrid a dit…

tu en croiseras beaucoup...
et ce n'est en effet pas toujours facile de les attraper.

ce qu'il faut c'est prendre un peu de temps et des graines. tout est expliqué dans l'article que j'ai fait et dont j'ai donné le lien ci-dessus.

avec un peu de confiance et aussi de je m'en foutisme des gens qui te regarde mal, tu peux réussir à en attraper qques uns !

:)

Ryan a dit…

Pourquoi mettre des piques alors que l'on peut les remplacer par des fils tendu ? Pourtant il me semble que sa revient moins chère en plus...

Caméléon a dit…

Les pigeons à une patte, ou sans doigts, je crois que c'est à cause des fils et des cheveux. Ils se prennent les pattes dedans et ça empêche la circulation du sang. Les doigts des pigeons finissent par tomber (et ça n'est pas indolore). Mais peut-être qu'il y a aussi un lien avec les pics.